photo_victoire_cavendish_small

Cadel Evans remporte sa première grande boucle

, le

visuel victoire Cavendish tour de france 2011, champs élysées
Mark Cavendish gagne la dernière étape sur les Champs Elysées

Le Tour de France 2011 s’est terminé hier après-midi sous le soleil de Paris. Mark Cavendish remporte la dernière étape sur les Champs Elysées et Cadel Evans gagne enfin son Tour de France

Retour sur cette victoire avec l’article de Martin Régent pour Le Portail du Vélo…Extrait !

Le “loser” gagne enfin

Cadel Evans vient enfin de remporter son premier Tour de France. Enfin car il l’attendait depuis longtemps. Souvent réduit à jourer les places d’honneur, il avait même été surnommé le “loser” du peloton tant sa malchance semblait le suivre d’année en année sur la grande boucle.

Cette année comme toujours, les suiveurs se demandaient en effet quand allait arriver son “jour sans”, le coureur BMC, ayant en effet toujours eu un passage à vide sur ses Tours précédents.

La malchance le délaisse enfin

Heureusement pour lui, il n’en fut rien cette année, tout s’est déroulé parfaitement. On a cru lors de l’étape de l’Alpe d’Huez que son chat noir l’avait retrouvé lorsqu’il dut changer de roue, puis de vélo mais fort heureusement pour lui, il n’en fut rien.

Au top tout le Tour, il avait même remporté la dure étape de Mûr de Bretagne devant Contador alors encore bien à l’époque. Les frères Scheck avaient déjà parus un peu plus en retrait et certains avançaient même que cette maturité trop précoce sur le Tour, dès la première semaine, pourrait lui coûter une nouvelle fois la victoire. Plus tard en montagne, il a toujours suivi les meilleurs et est même parfois allé recherché lui-même les attaquants dans les Pyrénées.

Mais c’est dans les Alpes qu’il a forgé son succès, profitant de l’attaque de Contador dans le final à Gap, résistant à distance à Andy Schleck dans le Galibier en faisant toute la montée tout seul devant le groupe de poursuivants, personne ne pouvant ou ne voulant le relayer.

Le lendemain de même, en résistant aux attaques et en restant avec les meilleurs dans l’Alpe d’Huez, il contribua à maintenir son écart avec les Schleck stable jusqu’à sa victoire d’hier dans le contre la montre de Grenoble où, porté par l’enjeu et dans un jour énorme, il termina deuxième derrière Martin et relégua les frères Schleck derrière lui sur le podium.[...]

> lire la suite de l’article sur le blog Le Portail du Vélo

 

,

vous aimerez peut-être également...

@Orange  |
nombre de commentaires
retrouvez aussi les