GOTG Poster

#cinema Les Gardiens de la Galaxie : des super héros nés il y a 45 ans !

, le

Synopsis

Quelque part dans la galaxie, un chasseur de trésors, qui s’auto-proclame Star Lord, met la main sur un artefact qui va mettre les êtres les plus vils et machiavéliques de l’univers à ses trousses. Devant le danger et chacun pour ses raisons, 4 aliens vont le suivre, lui, sa musique kitsch et son ego démesuré.

un Space Opera… marrant

La Science-Fiction est un genre cinématographique en général assez ‘sérieux’. Encore plus rares sont les space opera drôles, car il s’agit le plus souvent de sauver des milliards d’êtres-vivants ou de partir en mission scientifique d’exploration ou de conquête (je ne vous ferai pas l’affront de vous résumer les Star Wars, Star Trek, Aliens et autres fleurons de la SF)… rien de très marrant. En même temps, dans l’espace, personne ne vous entendra rigoler, non ?

Très répandus dans la littérature, leurs adaptations ciné n’ont pour le moment pas été nombreuses, certainement à cause de la difficulté et des coûts pour représenter des vaisseaux spatiaux crédibles ou des extra-terrestres non-humanoïdes qui n’aient pas l’air d’un ballon de plage grimé (et c’est là qu’on verra si des cinéphiles me lisent !).

[sur le même sujet : 10 aliens superstars des salles obscures]

L’humour dans la SF… les derniers exemples que j’ai en tête sont Red Dwarf, une série de comédie-science-fiction diffusée fin des années 80 et Futurama, une série d’animation créée par Matt Groening (le papa des Simpsons). Donc on ne peut pas vraiment dire que cela soit très courant. Ajoutez-y une pincée de vintage à l’aide d’une bande-son très seventies et vous avez entre les mains un OVNI… sur le papier (le comble pour des personnages de comics).

ENCORE une adaptation de comic book

Pour ceux qui l’auraient oublié, avant de devenir une usine à blockbusters sur-vitaminée et se faire racheter par Disney, Marvel c’est avant tout « La Maison des Idées », le fief du grand Stan Lee qui depuis son plus jeune âge, a fait germer dans son esprit génial et inventif la plupart des super-héros les plus connus (Les Quatre Fantastiques, Spider-man, les X-Men, Hulk, etc).

[sur le même sujet : la fabuleuse histoire de Spider-Man à Hollywood]

Avec les années, lui et ses acolytes comme Jack Kirby, Joe Simon ou Steve Ditko sont à l’origine d’un vaste multivers peuplé de milliers de personnages et d’histoires. Les Gardiens de la Galaxie est l’une d’entre elle. Créée par Arnold Drake et Gene Colan, elle a fait son apparition en 1969 dans un numéro de Marvel Super-Heroes, avec 4 êtres atypiques issus d’un futur alternatif : Major Astro, Charlie-27, Martinex et Yondu Udonta (qu’on retrouve dans le film avec sa crête ratiboisée !).

Les Gardiens de la Galaxies en 1969...
Les Gardiens de la Galaxies en 1969…

Mais comme pour beaucoup de leurs comparses que les années avaient rendus un peu kitsch (du moins aux yeux des jeunes lecteurs du 21e siècle), une nouvelle équipe de Gardiens a été créée. Cette nouvelle team, plus proche de celle du film, comporte déjà Star-Lord, Rocket Raccoon et Groot (plus Mantis, un personnage féminin), qui plus tard évoluera avec d’autres héros comme Bug, Adam Warlock, Phyla-Vell et ceux que vous connaissez désormais, la splendide mais dangereuse (et verte) Gamora et Drax le Destructeur (vert lui aussi… décidément).

Star-Lord,Rocket Raccoon, Groot, Mantis, Bug, Adam Warlock, Phyla-Vell, Gamora, Drax le Destructeur...
Drax le Destructeur, Mantis, Star-Lord, Phyla-Vell, Adam Warlock, Bug… et même un petit bout de Groot.

On peut donc considérer que même si elle a été remaniée et adaptée pour les besoins du film, cette équipe improbable des Gardiens de la Galaxie façon Disney prend bien ses sources dans nos bons vieux comic books, comme ce fut le cas pour les X-Men ou les Avengers précédemment, ce qui ravira certains et en fera grogner d’autres (« mais c’est pas comme dans la BD ! »).

 [sur le même sujet : chronique du film 'X-Men Days of Future Past']

un film ‘déphasé’ ?

En dehors de l’historique des personnages (qui au final, n’est pas indispensable pour apprécier les films de super-héros la plupart du temps), ce GotG (Guardians of the Galaxy en VO) fait aussi partie d’une longue épopée (pour ne pas dire plan Marketing) orchestrée par Marvel et qui a débuté avec le film Iron man en 2008.

En fait, il s’agissait d’introniser, puis de développer l’univers des Avengers ; donc chaque opus clôt une « phase ».

Ainsi, la phase 1 qui comportait donc Iron-man 1 et Iron-man 2 (2010) Hulk (celui de Louis Leterrier en 2008 avec Edward Norton, pas celui de Ang Lee de 2003), Thor et Captain America (2011), se termine avec Avengers, sorti en 2012.

En 2013 a donc débuté une nouvelle phase, la deuxième, intronisée par Iron-man 3 et qui se terminera avec Avengers : Age of Ultron (2015). Entre temps, on a eu droit à Thor 2 (2103), Captain America 2 (2014) et aujourd’hui Les Gardiens de la Galaxie, qui, même s’il semble totalement à part, est relié au reste – on en veut pour preuve des personnages en commun croisés tout le long du film (no spoil).

[sur le même sujet : chronique du film 'Captain America, le soldat de l'hiver']

Pour ceux que j’aurais perdus en cours de route, cette infographie résume tout cela de façon très visuel. Les choses ne s’arrêteront certainement pas là, puisqu’il semblerait que Disney et Marvel pronostiquent en moyenne 2 films par an au moins jusqu’en 2020. Wait & see…

mon humble avis

Comme à l’accoutumé, mon avis sera court et ouvert :

  • Pour qui aime les films de super-héros, Les Gardiens de la Galaxie c’est drôle, les SFX sont classes et l’histoire est prenante (même si ceux qui savent d’où elle est issue vont trouver ça un peu trop ambitieux certainement).
  • Pour ceux qui aiment bien ce type de blockbuster mais commencent à se lasser des héros qui sauvent la Terre, ici ça change un peu : il faut sauver la Galaxie… Et mine de rien, c’est différent !
  • Quant aux adeptes de la SF, il y a plein d’extra-terrestres zarbis, des gadgets en veux-tu-en-voilà et des vaisseaux sympas… pas de quoi révolutionner le genre, mais plaisant. Et pour ceux qui suivent tous les épisodes, il y a quelques jolis twists bien foutus pour raccrocher les wagons avec les Avengers. Et cadeau bonus, un Chris Pratt très à l’aise dans sa nouvelle peau (souvenez-vous du potelé Andy dans la série Parks and Recreation… disparu !) et un duo Rocket Raccon/Groot super attachant.

Mon seul bémol (très personnel) serait cette infantilisation systématique : même si les comics sont à la base faits pour les ados, je trouve que les derniers films Marvel sont trop ‘simplifiés’, enrobés dans du papier chocolat (avec un gros logo de la marque dessus) avec de très grosses ficelles (la tolérance, l’amitié, l’amour, le sens du devoir et j’en passe) : de moins en moins des ‘Marvel’, de plus en plus des Disney. Mais ça semble plaire au plus grand nombre, donc Why not* (“Alors arrête de râler la vieille !”). Alors est-ce que ça va finir par lasser les spectateurs adultes ou est-ce que c’est le futur du divertissement pour adolescent(e)s ? Seul l’avenir nous le dira.

affiche les gardiens de la galaxie
rendez-vous sur le site cineday pour avoir toutes les infos sur le film Les gardiens de la galaxie et réserver vos places !

Les Gardiens de la Galaxie
Réalisé par James Gunn (Horribilis, Super…)
Avec Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista (aka le catcheur Batista !), Lee Pace, Benicio Del Toro…
Sortie France : 13 août 2014 – Durée : 2h01

* “Pourquoi pas”

,

vous aimerez peut-être également...

@Orange  |